Le Sahara m'a beaucoup impressionné. Parce qu'il n'y a rien.
Pas d'animaux, pas de buisson, pas même une pierre.
Surtout personne. Rien. Ni mort ni vivant...

Ce qui est beau, pour moi, c'est l'absence de tout.

Ce n'est pas ce qu'admire la plupart des gens, j'en conviens,
mais c'est ce que j'aime. Le vide. Le néant.
Précisément ce qu'on ne trouve jamais.


Paul Bowles
.
.

1 commentaire:

  1. heureux de vous savoir revenu
    dans la blancheur infinie
    de la page
    ami

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.